À la une!

Plus de 13 millions $ pour les étudiants à temps partiel

Les étudiants et les étudiantes à temps partiel n’ont pas été oubliés dans la bonification de 80 millions $ du régime gouvernemental de l’aide financière aux études. C’est particulièrement le cas des quelque 11 000 chefs de famille monoparentale et des personnes handicapées qui étudient à temps partiel, mais qui sont réputés à plein temps aux fins de l’aide financière ; chacune de ces personnes recevra en moyenne une bourse majorée de 994 $ par année. Le coût de cette mesure est de 11,2 millions $.

Création d’un Conseil des universités du Québec

La Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP) considère opportun de créer un Conseil des universités du Québec (CUQ), mais elle a certaines réserves sur les orientations proposées dans le document ministériel de consultation.

Document présenté à la ministre responsable de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octobre 2016

Depuis plusieurs années, la Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP) revendique d’améliorer le Programme de prêts pour les études à temps partiel en y ajoutant des bourses. Le transfert par le gouvernement fédéral d’une somme de 80 millions $ destiné à l’aide financière a relancé cette revendication. Des négociations sont présentement en cours entre les autorités gouvernementales et les fédérations étudiantes. C’est dans ce cadre que la FAEUQEP a présenté un mémoire à l’appui de ses revendications. On devrait savoir bientôt de quelle façon le gouvernement utilisera cette somme de 80 millions.

Pour lire le mémoire (PDF)