Les universités québécoises seront bientôt appelées à se tendre la main pour offrir aux étudiants une grande variété de cours de ligne. Le travail sur la plate-forme nationale eCampus Québec est « assez avancé », indique la ministre de l’Enseignement supérieur Hélène David.

Lire la suite…

La suite des autres articles, ci-dessous: